L'ascendance thermique:

 

Lorsque le sol est chauffé par le soleil, il renvoie une partie de la chaleur emmagasinée dans l'atmosphère grâce au couche d'air située près du sol. Comme l'air chaud est plus léger que l'air froid, les couches d'air s'élèvent et forment des ascendances d'un diamètre de quelques dizaine de mètres qui peuvent alors être utilisées par les pilotes si leur vitesse de montée est supérieure au taux de chute du planeur. Quand l'air chaud ascendant arrive à une altitude ou l' air est très humide, l'eau contenue dans l'air se condense et on observe la formation de nuages au sommet des colonnes : les cumulus. Ce sont ces cumulus qui permettent au pilote de repérer l'ascendance. Le planeur se place alors dans la colonne d'air ascendant et spirale, c'est-à-dire qu'il tourne sur lui même dans l'ascendance jusqu'à regagner l'altitude voulue. Une fois qu'il a repris de l'altitude, il plane vers une nouvelle ascendance et peut ainsi parcourir de très grandes distances.

Il arrive aussi que l'air soit trop sec pour permettre la formation des cumulus. Dans ce cas, il est beaucoup plus difficile pour le pilote de repérer l’ascendance et il doit alors chercher par lui-même des zones susceptibles de déclencher des ascendances,en observant certains oiseaux comme les aigles par exemple car eux aussi utilisent les ascendants.

Thermals Thermal        

                                                                         Vol d'ascendance en ascendance. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Schéma explicatifs sur la formation des ascendances.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site