Finesse et Polaire

La Finesse

 

La finesse d'un planeur correspond à une caractéristique d'aérodynamisme et n'a pas d'unité.

 Elle est en effet la résultante du rapport entre la portance et la traînée.

De plus elle permet d'établir la distance maximale que peut parcourir l'appareil par rapport à son altitude de lancement .

La formule est :  Finesse = d/h= Rz/rx = Cz/Cx

d: distance parcourue horizontalement (en m)

h: altitude de lancement (en m)

 Cz: coefficient de portance 

Cx: coefficient de traînée

EXEMPLE :

Prenons un planeur fictif de finesse 32 et dont l'altitude de lancement correspond à 2000 mètres sans prendre en compte les frottements de l'air

et les conséquences des conditions météorologiques :

Comme Finesse = d/h 

alors d= Finesse*h

d= 32*2000

d= 6400m  

 

Donc ce planeur de finesse 32 pourra parcourir 6400 mètres s'il est lancé à une altitude de 2000 mètres dans ce cas présent.

 

 

 

La Polaire

 

 La Polaire est une courbe mettant en relation des caractéristiques particulières des appareils ce qui permet d'établir les performances de l'appareil.

On distingue plusieurs types de Polaires :

La Polaire des vitesses :

C'est une courbe qui associe la taux de chute en fonction de la vitesse de l'appareil.

Le taux de chute est gradué sur l'axe vertical, la vitesse sur l'axe horizontal.

Exemple de polaire de vitesse:

La polaire de l'ASK21 commence à 70km/h, c'est sa vitesse de décrochage, ce qui signifie qu'il ne vole plus en dessous de cette vitesse. La droite tangente à la courbe partant de l'origine donne  la vitesse à laquelle le planeur atteint sa finesse maximale (34 à 90km/h).

 

21 polare 

La Polaire pour établir la Finesse:

Elle permet de donner la finesse d'un planeur avec la portance en fonction de la traînée on a donc la trainée en abscisse et la portance en ordonnée.

Exemple:

Polaires1 

 

Cette courbe nous donne de nombreuses informations:

point A : point de portance nulle à l'intersection de la polaire et de l'axe des Cx; il donne la traînée à portance nulle.

point B : point de traînée minimale; déterminé avec la tangente verticale à la courbe.

point C : point de finesse maximale, déterminé avec la tangente à la courbe qui passe par l'origine. C'est donc le point pour lequel on a le plus grand rapport Cz/Cx.

point D : point de vitesse de chute minimale.

point E : point de portance maximale, déterminé avec la tangente horizontale à la courbe.

point F : point de décrochage.

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site